La meilleure énergie est celle que l'on ne consomme pas.
Donc priorité aux économies d'énergie. 
A l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, j'ai tenu à rester chez EDF par fidélité à mon pays et dans l'espoir de contribuer au démantèlement des centrales nucléaires et traitements des déchets. Mais seulement voilà.... les investissements sont faits dans des EPR, mastodontes nucléaires gouffres financiers, au détriment de la sûreté et de la transition énergétique vers les énergies renouvelables. 
Je ne suis pas antinucléaire, consciente des intérêts technologiques et économiques dont notre pays a eu longtemps l'avantage. Mais aujourd'hui des erreurs stratégiques sont commises. Je ne souhaite plus prendre part à la production de déchets qui traversent la France quotidiennement et à tous les autres risques croissants.

logo enercoop cooperative

 

Je me suis tournée vers un réseau de coopératives régionales énergétiques, dont je suis sure que la production est 100% renouvelable et locale. Je vais aussi devenir prochainement devenir productrice de ma coopérative régionale. J'ai payé en 2017 1 100 € d'électricité chez EDF et j'ai une estimation tarifaire pour 2018 de 1200 € chez Enercoop. Encore un peu plus cher mais bientôt à l'équilibre avec l'augmentation tarifaire d'EDF. Je vais faire poser cette année des panneaux hybrides solaires thermiques-photovoltaïques Dual Sun.